Des urnes funéraires pour humain

par | Fév 23, 2021 | Non classé | 0 commentaires

Les origines des urnes funéraires pour humain

Les urnes funéraires pour recueillir les cendres d’humains ne sont pas une idée nouvelle. Les archéologues ont trouvé des vases contenant des cendres datant de 7000 ans avant JC, également utilisés dans l’Empire romain, ces vases étaient en albâtre et en céramique. Les Grecs utilisaient également des urnes de crémation et certaines datent de 850 avant J-C.

Dans la Grèce antique, la crémation était une pratique courante, et les cendres étaient généralement placées dans un vase grec peint. Les Romains plaçaient les urnes funéraires pour humain dans une niche, ou dans un tombeau collectif appelé columbarium. Les urnes de crémation étaient aussi couramment utilisées au début de l’Angleterre et dans de nombreuses cultures précolombiennes.

Dans certaines traditions européennes plus tardives, le cœur d’un roi, et parfois d’autres organes, pouvaient être placés dans une ou plusieurs urnes à sa mort, comme ce fut le cas pour le roi Othon de Bavière en 1916, et enterrés dans un endroit différent du corps, pour symboliser une affection particulière pour le lieu par le défunt.

Aujourd’hui, la crémation est de plus en plus populaire dans certains pays, et c’est ce qui se passe en France. Autorisée depuis 1887 la crémation connaît une forte hausse depuis quelques années.

unres funeraires pour humain

Les types d’urnes funéraires pour humain

Il existe différentes sortes d’urnes funéraires pour humain.

Contenance

Elle doit avant tout pouvoir contenir la totalité des cendres car depuis 2008, celles-ci ne peuvent être divisées.

Il sera donc nécessaire de choisir une urne avec une contenance suffisante pour accueil la totalité des cendres : 

  • Environ 4 litres pour une personne de forte corpulence
  • Environ 3 litres pour une personne de corpulence moyenne
  • Environ 0,5 litres pour un nouveau-né

Bien que la contenance soit importante dans le choix de l’urne, il n’y a pas de contrainte quant à son apparence, c’est pourquoi il existe un grand nombre de modèles d’urnes funéraires pour humain.

Matériaux

L’urne funéraire pour humain peut être dans différents matériaux :

  • Métal
  • Aluminium
  • Acier
  • Bois
  • Céramique
  • Résine
  • Granit
  • Argile
  • Sel
  • Sable

Chez noct’Urne nous proposons des urnes funéraires pour humain en céramique créées et réalisées par un artiste céramiste bordelais.

La législation pour les urnes funéraires

Avec la forte augmentation de demande de crémation, la pratique est désormais encadré par la loi du 18-12-2008

  • L’article R. 2213-38 de la loi relative à la crémation et aux cendres funéraires stipule que « aussitôt après la crémation, les cendres sont pulvérisées et recueillies dans une urne cinéraire».
  • L’urne funéraire doit être munie à l’extérieur d’une plaque avec l’identité du défunt, le nom du crématorium, les dates de naissance et de mort de la personne décédée.
  • L’urne doit être conçue pour acueillir l‘ensemble des cendres du défunt.
  • Avant la loi de 2011, les restes de cendres pouvaient être répartis dans différents récipients, tels que urne, bijoux cinéraire ou reliquaire. Il est désormais interdit de diviser les cendres. La loi du 18-12-2008 a mis un terme à cette pratique en reconnaissant un seul et même statut au corps, qu’il soit intact ou crématisé.

Les différentes destinations d’une urne funéraire pour humain

Une fois la crémation terminée, les restes sont broyés et entreposés dans une urne qui pourra voir plusieurs destinations :

  • Un columbarium : monuments présent dans le cimetière ou crématorium
  • Un cavurne : l’équivalent d’un tombeau mais plus petit pour recevoir une ou plusieurs urnes funéraires
  • En pleine terre
  • Scellée sur une monument funéraire

Depuis la loi de 2008, il est interdit d’entreposer une urne funéraire contenant des cendres d’humain chez soi.

Il est aussi possible de disperser les cendres : 

Au cimetière dans le jardin du souvenir

  • En mer
  • Dans la nature hors voie publique et avec autorisation du maire de la commune concernée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.